1 jour à Rome - Samuel Pauwels - ebook

1 jour à Rome ebook

Samuel Pauwels

0,0

Opis

Visitez Rome en un jour avec ce guide touristique qui vous fera découvrir tous les lieux incontournables à ne pas manquer de la ville de César et Michel-Ange, du Colisée au Vatican ! Ce guide touristique numérique contient :• Tops 10 des incontournables : musées, monuments et lieux insolites de Rome ;• Introduction historique et culturelle ; • Itinéraire de visites pour aller à l’essentiel quand on ne dispose que d’une journée à Rome ;• Infos pratiques sur les lieux phares de la ville ;• Bons plans : restaurants, cafés, bars, etc. ;• Astuces de voyage ;• Lexique français – italien.La collection « Check in » est éditée par les éditions Lemaitre. Elle a pour mission de répondre aux frustrations des habitués des guides de voyage classiques, qui – comme nous – ne trouvent pas leur bonheur en numérique. À ces amoureux des citytrips et des week-ends à l’étranger, voici un guide touristique qui va droit à l’essentiel ! Bon voyage !

Ebooka przeczytasz w aplikacjach Legimi na:

Androidzie
iOS
czytnikach certyfikowanych
przez Legimi
Windows
10
Windows
Phone

Liczba stron: 57

Odsłuch ebooka (TTS) dostepny w abonamencie „ebooki+audiobooki bez limitu” w aplikacjach Legimi na:

Androidzie
iOS



Aidez-nous à améliorer nos guides !

Des idées à soumettre, des expériences à partager, des avis à donner ? Envoyez-nous vos commentaires à l’adresse [email protected]

Pourquoi choisir Rome comme destination ?

Une promenade dans Rome est une ballade à travers plus de deux millénaires d’histoire : l’Antiquité, le Moyen Âge, la Renaissance, les Temps modernes, l’Époque contemporaine et ses guerres mondiales. Tout le passé de l’Occident y est concentré. Pourtant Rome n’est pas qu’histoire : c’est une ville qui vibre au son du jazz, du rock, de la musique classique… tant de genres qui font résonner les festivals de la capitale. C’est une ville moderne, baignée dans la diversité, où l’on ne s’ennuie jamais : on flâne sur la place d’Espagne, on rêve de la dolce vita sur la Via Veneto, on s’imprègne de l’Antiquité en frôlant les vestiges du Forum Romain avant de se rendre dans le quartier de la Piazza Navona pour y déguster un authentique repas italien.

Les incontournables

Top 10 des musées

Musées du Vatican (Musei Vaticani)

Musée et galerie Borghèse (Museo e Galleria Borghese)

MAXXI – Musée national des Arts du XXIe siècle (Museo nazionale delle arti delXXI secolo)

Musée national romain (Museo nazionale romano)

Musées du Capitole (Musei Capitolini)

Villa Farnesina (Villa Farnesina)

Palais des Expositions (Palazzo delle Esposizioni)

Musée national du Château Saint-Ange (Museo nazionale di Castel Sant'Angelo)

MACRO – Musée d'Art contemporain de Rome (Museo d'arte contemporanea di Roma)

Musée central du Risorgimento (Museo centrale del Risorgimento)

Top 10 des monuments

Colisée (Colosseo)

Forum romain et le Palatin (il Foro romano e il Palatino)

Monument à Victor-Emmanuel II (Vittoriano)

Panthéon (Pantheon)

Place Navona (Piazza Navona)

Basilique Saint-Pierre (Basilica di San Pietro)

Basilique Saint-Jean-de-Latran (Basilica di San Giovanni in Laterano)

Fontaine de Trevi (Fontana di Trevi)

Circus Maximus (Circo Massimo)

Place du Capitole (Piazza del Campidoglio)

Top 10 des lieux insolites

Trou de la serrure (il buco della serratura)

Terrasse du Pincio (Terrazza del Pincio)

Vue du toit du Vittoriano (Vista dal tetto del Vittoriano)

Vue du Janicule (Vista dal Gianicolo)

Bouche de la Vérité (Bocca della Verità)

Catacombes de Saint-Sébastien (Catacombe di San Sebastiano)

Chats de Torre Argentina (Gatti di Torre Argentina)

Pyramide (Piramide)

EUR (EUR)

Église de Saint-Ignace-de-Loyola (Chiesa di Sant'Ignazio di Loyola)

Tout savoir sur Rome !

L’Italie

Bref historique

L’histoire de l’Italie, c’est avant tout celle de plusieurs peuples : les Ligures et les Sicules, déjà présents sur le territoire italien dès le IIe millénaire av. J.-C. ; les Étrusques, probablement originaires d’Asie Mineure, installés au centre de la « botte » ; et les Grecs, établis dans le Sud de la péninsule. Pendant plusieurs siècles, l’histoire de l’Italie sera intimement liée à celle de la cité romaine, avant que les Barbares venus du nord ne saccagent cette dernière, se rendant maîtres de l’Italie. Les invasions des Ostrogoths et des Lombards des Ve et VIe siècles, notamment, vont diviser un territoire qui ne connaitra plus l’unité avant les années 1800. Le passé de l’Italie ne pourrait pas non plus s’écrire sans discourir longuement de la papauté qui va trouver dans l’exarchat de Ravenne (circonscription administrative de l’Empire byzantin) la base de ses États pontificaux, qui seront seulement abolis sous Mussolini. Jusqu’à la moitié du XIXe siècle, l’Italie est sous le joug de l’Empire autrichien. Sous l’impulsion du royaume de Sardaigne, avec à sa tête Victor-Emmanuel II (1820-1878), des négociations vont être entreprises par le président du Conseil des ministres du royaume de Sardaigne, le comte de Cavour (1810-1861), avec Napoléon III. À l’issue de conflits sanglants et de concessions importantes (cession de Nice et de la Savoie à la France), le Royaume d’Italie est proclamé en 1860. Mais ce n’est qu’après l’annexion de la Vénétie (1866) et de Rome (1870) que l’unification de l’Italie est achevée.

BON À SAVOIR : LES ÉTRUSQUES

Cette civilisation qui fonda Rome avant d’en être chassée n’a pas encore livré tous ses secrets. Les chercheurs ne sont pas encore parvenus à déchiffrer leur écriture et on ignore jusqu’ici les origines de leur langue. Les Étrusques étaient d’admirables métallurgistes : des exemples de leur savoir-faire peuvent être admirés dans les musées du Vatican.

Politique et gouvernement

L’Italie est une république parlementaire divisée en 20 régions (15 régions ordinaires et 5 régions autonomes). Ces régions sont subdivisées en provinces, elles-mêmes composées de communes. À la tête du pays se trouve le président de la République, actuellement Giorgio Napolitano (1925). Bien qu’ayant un pouvoir politique limité, il est le garant de la Constitution et il nomme les ministres du gouvernement ainsi que le président du Conseil des ministres (chef du gouvernement de la République). Depuis avril 2013, Enrico Letta préside un gouvernement d’union nationale. Ces dernières années, le monde politique italien a été vivement secoué…

BON À SAVOIR : SILVIO BERLUSCONI

Nommé à trois reprises président du Conseil des ministres, cet homme d’affaires né à Milan en 1936 a dominé le paysage politique italien pendant près de vingt ans. Les conflits internes au sein du parti de droite Il Popolo della Libertà (« le peuple de la liberté »), qu’il avait fondé en 2009, ont fragilisé un gouvernement qui parvient difficilement à surmonter la crise économique. Berlusconi a aussi fait l’objet de nombreux scandales et de poursuites judiciaires, notamment pour fraude et incitation à la prostitution de mineure.

Économie

Membre du G8, l’Italie est l’une des plus grandes économies mondiales. L’économie italienne repose essentiellement sur l’industrie et le tourisme. Le savoir-faire italien en est une composante importante car il se traduit par l’exportation de produits de luxe, notamment dans le secteur de la mode. On observe de grands contrastes entre le Nord du pays, possédant une industrie développée, et le Sud du pays, plus rural, en proie à un chômage élevé et sous l’emprise du crime organisé.

Superficie, régions et densité démographique

L’Italie est une péninsule de 301 336 km2 partagée en 20 régions. Parmi celles-ci, on recense deux îles, la Sardaigne et la Sicile. Le pays compte un peu plus de 60 millions d’habitants pour une densité de population environnant les 200 hab./km2.

Identité culturelle