Montaigne (Fiche philosophe) - Karine Safa - ebook

Montaigne (Fiche philosophe) ebook

Karine Safa

0,0
18,15 zł

Opis

Devenez incollable sur Montaigne et sa pensée avec lePetitPhilosophe.fr !Cette fiche propose une analyse approfondie de la philosophie de Michel de Montaigne, avec sa biographie, le contexte philosophique dans lequel il s'inscrit, l'analyse détaillée de sa pensée et une synthèse de ce qu'il faut en retenir. La fiche est complétée par une liste de citations clés du philosophe.• Après la biographie, la mise en contexte aborde la période humaniste et les guerres de religion. • Ensuite, l'analyse se penche sur les caractéristiques principales de la philosophie de Montaigne : une pensée imprégnée des courants philosophiques antiques (le scepticisme, l’épicurisme et le stoïcisme) et la critique de la théologie de Raymond de Sebond. • Enfin, après un bref résumé de l'analyse dans lequel on se focalise sur l'essentiel, on trouve des citations assorties d'explications.À propos de la collection LePetitPhilosophe.fr :Destinée avant tout à un public de néophytes et aux lycéens qui préparent le bac de philo, LePetitPhilosophe.fr propose des analyses d'œuvres philosophiques classiques et contemporaines. Nos analyses, disponibles aux formats papier et numérique, ont été conçues pour guider les lecteurs à travers toute la philosophie. Nos auteurs combinent théories, citations, anecdotes et commentaires pour vous faire découvrir les plus grands penseurs d'hier et d'aujourd'hui.

Ebooka przeczytasz w aplikacjach Legimi lub dowolnej aplikacji obsługującej format:

EPUB

Liczba stron: 26




Montaigne

Écrivain et philosophe français de la Renaissance

Né en 1533 au château de Montaigne (Périgord)Décédé en 1592 au château de MontaigneSon œuvre principale :Les Essais (1580-1588)

Dans la pure tradition humaniste du XVIe siècle qui opère un retour à l’Antiquité, Montaigne puise abondamment dans la philosophie ancienne (Sénèque, Épicure, Plutarque, etc.). À la fois stoïcien, épicurien ou encore sceptique, il cherche, grâce à la philosophie, à bien vivre et à éviter de se dessécher l’esprit.

En réalité, c’est surtout sa propre personnalité qu’il exprime dans son unique œuvre, les Essais, un véritable monument de la littérature et de la pensée françaises qui a durablement influencé la culture occidentale. Il s’agit d’une entreprise tout à fait inédite pour l’époque : tout en se livrant à une réflexion sur la condition humaine et l’art de vivre, Montaigne se peint et dresse son portrait dans un style très vivant, nourri de métaphores et d’images populaires. On y découvre ainsi une personnalité qui se cherche et se crée au contact d’influences diverses. Les Essais ont donné à la France sa grande figure humaniste.

Biographie

Une éducation humaniste

Issu d’une famille de négociants bordelais nouvellement anoblie, Michel Eyquem de Montaigne est né en 1533 au château de Montaigne dans le Périgord. Il y reçoit une éducation fondée sur les principes humanistes : l’objectif est principalement de donner aux enfants le gout de l’étude, d’éveiller leur curiosité et de les ouvrir au monde. Après des études de droit, il commence en 1557 une carrière au parlement de Bordeaux, où il siègera pendant quinze ans en tant que conseiller. Peu enthousiaste vis-à-vis de ses fonctions, il fréquente beaucoup la cour royale.

En 1558, il fait la connaissance de son collègue Étienne de La Boétie (1530-1563), l’auteur du Discours de la servitude volontaire et de poèmes, avec qui il noue une amitié profonde. Il évoque cette amitié dans les Essais et la résume par une phrase demeurée célèbre : « C’est parce que c’était lui, c’est parce que c’était moi. » Ayant trouvé en La Boétie un véritable alter ego, Montaigne dit n’être plus « qu’à demi » après sa mort, en 1563. Les Essais seront, en partie, une tentative de continuer le dialogue avec La Boétie. Par ailleurs, l’écrivain s’attachera à la publication des écrits de son ami.

La rédaction des Essais

En 1570, trois ans après le décès de son père qui lui a légué un titre et des terres, Michel de Montaigne vend sa charge parlementaire et, en 1572, se retire dans son château, en sa fameuse tour, pour y entamer la rédaction de l’œuvre de sa vie, les Essais. De là, il observe le monde et ses folies (notamment les guerres de religion), et livre ses méditations dans ses Essais. Les thèmes de l’ouvrage sont divers : l’amitié, la liberté de conscience, le droit, la guerre, l’éducation, la religion, les relations humaines, etc. Il faut toutefois signaler un chapitre qui constitue un livre à lui seul, L’Apologie de Raymond de Sebond, théologien catalan du XVe siècle dont son père lui avait demandé de traduire la Théologie naturelle