Fra Angelico, le peintre des anges - 50 minutes - ebook

Fra Angelico, le peintre des anges ebook

50 MINUTES

0,0
17,84 zł

Opis

Décryptez l'art de Fra Angelico en moins d'une heure !Dans l’Italie prospère du quattrocento, l’heure est au renouveau : la Renaissance marque un tournant artistique sans précédent, révolutionnant les arts et les lettres. Le mot d'ordre ? Le retour à l’Antiquité. C’est dans ce contexte propice à la création qu’un frère dominicain, Fra Angelico, ébauche une œuvre emblématique de l'époque. Puisant aux sources du gothique international, il marque sa production de plusieurs innovations qui feront date dans l'histoire de l'art.Ce livre vous permettra d’en savoir plus sur :- Le contexte politique et culturel dans lequel Fra Angelico s’inscrit- La vie de l'artiste et son parcours- Les caractéristiques et spécificités de son art- Une sélection d’œuvres-clés de Fra Angelico- Son impact dans l’histoire de l’artLe mot de l’éditeur :« Dans ce numéro de la série "50MINUTES | Artistes", Caroline Blondeau-Morizot s'arrête sur les moments-clés du parcours de Fra Angelico, ainsi que sur ses plus grandes œuvres : le retable de l'Annonciation, aujourd'hui exposé à Madrid, Le Couronnement de la Vierge, conservé au musée du Louvre, ou encore L'Annonciation du couvent San Marco de Florence. Une importance toute particulière a été donnée à l'étude de la lumière et de l'éclat si particulier des œuvres de l'artiste. Ce n'est pas pour rien qu'il fut surnommé "le peintre angélique" ! »Stéphanie FeltenÀ PROPOS DE LA SÉRIE 50MINUTES | ArtistesLa série « Artistes » de la collection « 50MINUTES » aborde plus de cinquante artistes qui ont profondément marqué l’histoire de l’art, du Moyen Âge à nos jours. Chaque livre a été conçu à la fois pour les passionnés d’art et pour les amateurs curieux d’en savoir davantage en peu de temps. Nos auteurs analysent avec précision les œuvres des plus grands artistes tout en laissant place à toutes les interprétations.

Ebooka przeczytasz w aplikacjach Legimi lub dowolnej aplikacji obsługującej format:

EPUB

Liczba stron: 31




FRA ANGELICO

Nom ? Guidolino Di Pietro, dit Fra Angelico.

Naissance ? Né vers 1400 à Vicchio di Mugello (Toscane).

Mort ? Décédé en 1455 à Rome.

Contexte ? La première Renaissance ou quattrocento, qui inaugure un véritable renouvellement dans les arts.

Œuvres majeures ?

L’Annonciation (vers 1426)

Le Couronnement de la Vierge (1430-1432)

Le Jugement dernier (1430-1433)

L’Annonciation de Cortone (1433-1434)

Le Retable de San Marco (vers 1440)

Les fresques du couvent San Marco (1438-1446)

Les fresques de la chapelle Niccolina (1447-1449)

L’armoire des ex-Voto d’argent (1451-1453)

Fra Angelico évolue à une époque particulièrement favorable à l’expansion des arts : le XVe siècle italien ou quattrocento. Cette période de mutation culturelle marque l’émergence de la première Renaissance, qui aura des répercussions dans l’Europe entière. Malgré un contexte politique mouvementé, la péninsule italienne offre à cet élan culturel un foyer de choix, favorisé par une économie florissante. Dans les pas de Pétrarque (1304-1374), poète et érudit italien, les humanistes s’efforcent de retrouver l’authenticité de la pensée antique et bouleversent la conception du monde, plaçant dorénavant l’homme au cœur de leurs préoccupations. Ce renouvellement de la pensée fournit aux artistes de nouveaux modèles et contribue ainsi à l’émergence d’un art largement inspiré de l’Antiquité gréco-romaine.

Au cœur de cette première Renaissance, Fra Angelico occupe une place particulière. Formé au gothique international, style de cour aux accents précieux, il s’en éloigne pour s’intéresser aux recherches de ses contemporains, notamment dans le domaine de la construction d’un espace tridimensionnel. À cheval entre deux époques et deux tendances artistiques divergentes, il se distingue également des autres artistes de son temps par la grande spiritualité qui émane de ses œuvres, qui se font le reflet de la foi profonde de l’artiste, un frère dominicain.

CONTEXTE

LA RENAISSANCE

La Renaissance désigne, aux XVe et XVIe siècles, un vaste mouvement de renouveau des lettres, des arts et de la pensée caractérisé par un retour aux formes et aux textes antiques. Elle naît d’abord en Italie, avant de se propager au reste de l’Europe.

L’ITALIE, UNE MOSAÏQUE D’ÉTATS

L’Italie du XVe siècle est morcelée en plusieurs cités-États : Florence, Gênes, Sienne, Pise, Milan, Mantoue ou encore Venise, auxquelles s’ajoutent les terres pontificales avec, à leur tête, Rome. Loin de l’unité qu’elle connaît aujourd’hui, l’Italie forme donc à cette époque une mosaïque d’États indépendants, gouvernés par de puissantes familles comme les Gonzague à Mantoue, les Visconti puis les Sforza à Milan, les d’Este à Ferrare, Reggio et Modène, ou les Médicis à Florence – familles qui, au gré des alliances, se livrent une guerre sans merci.

Ce contexte politique tendu n’altère cependant en rien le dynamisme économique des villes italiennes, qui s’appuie sur une activité artisanale prospère, un grand réseau commercial (notamment maritime) et une intensification de l’activité bancaire, plaçant les comptoirs italiens au premier rang de la finance européenne. Il en va de même dans le secteur culturel : les différentes cours italiennes développent un goût pour le faste, le luxe et l’apparat, et attirent de nombreux artistes, devenant des foyers intenses de création. Les riches familles à la tête des cités-États utilisent l’art pour asseoir leur prestige et rivaliser ainsi avec les villes voisines. Le mécénat se développe considérablement et les artistes accèdent peu à peu à la reconnaissance.

LA CRISE DE L’ÉGLISE

L’Église catholique romaine, dont fait partie Fra Angelico en tant que frère dominicain, vit elle aussi une période mouvementée. Après le Grand Schisme d’Occident (fin du XIVe siècle-début du XVe