Malebranche (Fiche philosophe) - Eric Fourcassier - ebook

Malebranche (Fiche philosophe) ebook

Eric Fourcassier

0,0
17,79 zł

Opis

Devenez incollable sur Nicolas Malebranche et sa pensée avec lePetitPhilosophe.fr !Cette fiche propose une analyse approfondie de la philosophie de Malebranche, avec sa biographie, le contexte philosophique dans lequel il s'inscrit, l'analyse détaillée de sa pensée et une synthèse de ce qu'il faut en retenir. La fiche est complétée par une liste de citations clés du philosophe.• Après la biographie, la mise en contexte aborde l’esprit du Grand Siècle et les influences qui ont marqué Malebranche. • Ensuite, l'analyse se penche sur les points principaux caractérisant le système philosophique de Malebranche, qui consiste à concilier la foi et la raison : la remise en question du cogito cartésien, l’accès à la vérité grâce à Dieu, la bonté et la causalité divines. • Enfin, après un bref résumé de l'analyse dans lequel on se focalise sur l'essentiel, on trouve des citations assorties d'explications.À propos de la collection LePetitPhilosophe.fr :Destinée avant tout à un public de néophytes et aux lycéens qui préparent le bac de philo, LePetitPhilosophe.fr propose des analyses d'œuvres philosophiques classiques et contemporaines. Nos analyses, disponibles aux formats papier et numérique, ont été conçues pour guider les lecteurs à travers toute la philosophie. Nos auteurs combinent théories, citations, anecdotes et commentaires pour vous faire découvrir les plus grands penseurs d'hier et d'aujourd'hui.

Ebooka przeczytasz w aplikacjach Legimi lub dowolnej aplikacji obsługującej format:

EPUB

Liczba stron: 26




Malebranche

Philosophe, prêtre et théologien français

Né en 1638 à ParisDécédé en 1715 à ParisQuelques-unes de ses œuvres :De la recherche de la vérité (1674-1678)Traité de la nature et de la grâce (1680)Entretiens sur la métaphysique et sur la religion (1688)

Nicolas Malebranche est avant tout un ecclésiastique : alors qu’il n’est encore qu’un adolescent, l’étude intellectuelle n’exerce aucune attirance sur le jeune homme qui ne se sent de vocation que pour le service de l’Église. Entré à la congrégation de l’Oratoire, Malebranche s’adonne dès l’âge de vingt-deux ans à la vie religieuse. C’est à cette époque qu’il découvre l’œuvre de saint Augustin, qui imprègnera profondément son interprétation de la foi chrétienne. 

Par la suite, Malebranche découvre le Traité de l’homme de Descartes. L’impression est alors si vive que le jeune prêtre, plein d’une ardeur nouvelle, décide de se consacrer à l’étude de la philosophie qu’il dédaignait jusqu’alors. Rapidement, sa lecture perspicace de Descartes le conduit à élaborer ses propres conceptions philosophiques, qui attirent bientôt l’attention de toute l’Europe savante du XVIIe siècle par leur originalité et leur audace. Malebranche acquiert ainsi une grande réputation et de nombreux partisans, mais il s’attire également de féroces inimitiés. Sa mort laisse une œuvre considérable âprement discutée par les plus grands philosophes qui lui ont succédé, depuis Locke jusqu’à Merleau-Ponty, en passant par Leibniz, Hume, Rousseau ou encore Bergson.

Biographie

La vocation religieuse

Rien ne semblait destiner cet homme de foi, sans grande inclination pour l’étude intellectuelle, à devenir l’un des plus éminents philosophes cartésiens de son temps. Né à Paris en 1638, l’enfant jouit des avantages qu’assure à la famille la fonction du père, alors secrétaire du roi Louis XIII (1601-1643). Mais Nicolas Malebranche a une santé fragile et c’est au domicile familial qu’il reçoit son instruction, sans grande passion, jusqu’à l’âge de seize ans.

Entré en 1654 au collège de la Marche, il découvre la pensée d’Aristote (384-322 av. J.-C.). Mais Malebranche ne se trouve aucun gout pour l’étude philosophique. Sa vocation est ailleurs : il sera prêtre. À la Sorbonne, il étudie alors la théologie. Cependant, c’est une nouvelle déception : l’enseignement qu’on y délivre, encombré de scolastique étouffante, ne le satisfait guère.

Diplômé en 1660, Malebranche rejoint la congrégation religieuse de l’Oratoire de la rue Saint-Honoré. Là, il découvre un climat intellectuel autrement plus libre : l’autorité d’Aristote y est souvent contestée et l’influence de la pensée d’un certain René Descartes (1596-1650) s’y fait déjà sentir. Mais rien ne semble pouvoir détourner Malebranche de sa vocation religieuse et, en 1664, il est ordonné prêtre.

BON À SAVOIR

La scolastique désigne la philosophie enseignée dans les écoles ecclésiastiques et les universités au Moyen Âge. Largement dominée par la pensée d’Aristote, elle devient, à partir du XVIIe siècle, la cible principale des philosophes modernes qui lui reprochent son dogmatisme et son caractère abstrait.

La révélation de la philosophie

C’est la même année, en 1664, que survient l’évènement décisif de sa vie. Dans une librairie de la rue Saint-Jacques, Malebranche entre en possession du Traité de l’hommede Descartes