James Cook et l'exploration du Pacifique - Romain Parmentier - ebook

James Cook et l'exploration du Pacifique ebook

Romain Parmentier

0,0
18,49 zł

Opis

Découvrez enfin tout ce qu’il faut savoir sur James Cooks et l’exploration du Pacifique en moins d’une heure ! Le 25 août 1768, un charbonnier d’apparence banale quitte le port de Plymouth. À son bord, le jeune James Cook, officiellement chargé d’aller observer un phénomène rarissime : l’interposition de Vénus entre la Terre et le Soleil. Sur le chemin, il découvrira l’Australie et la Nouvelle-Zélande, s’inscrivant comme l’un des plus grands explorateurs de son temps.Ce livre vous permettra d’en savoir plus sur : • La vie du navigateur• Le contexte politique et social de l’époque • Ses expéditions (cartes à l’appui)• Les répercussions de ses voyagesLe mot de l’éditeur : « Dans ce numéro de la collection « 50MINUTES | Grandes Découvertes », Romain Parmentier nous plonge au cœur des voyages de James Cook. Alors qu’il est encore assez peu connu, il est secrètement chargé de trouver un continent austral mythique : la Terra Australis Incognita. Si ses recherches sont vaines, il s’empare toutefois de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande au nom de l’Angleterre. Par son exploration minutieuse de la région, il parvient à stabiliser les cartes de l’océan Pacifique. Mais un destin tragique l’y attend... »Stéphanie DagrainÀ PROPOS DE LA SÉRIE 50MINUTES | Grandes DécouvertesLa série « Grandes Découvertes » de la collection « 50MINUTES » aborde plus de cinquante explorations territoriales qui ont bouleversé notre connaissance du monde. Chaque livre a été pensé pour les lecteurs curieux qui veulent faire le tour d’un sujet précis en allant à l’essentiel, et ce en moins d’une heure. Nos auteurs mêlent les faits historiques et les analyses aux nouvelles recherches pour rendre accessibles des siècles d’histoire.

Ebooka przeczytasz w aplikacjach Legimi lub dowolnej aplikacji obsługującej format:

EPUB

Liczba stron: 31




JAMES COOK

Naissance ? Le 27 octobre 1728 à Marton-in-Cleveland (Yorkshire)

Décès ? Le 14 février 1779 dans la baie de Kealakekua (Hawaii)

Buts de l’expédition ?

Observer le passage de Vénus devant le Soleil

Trouver l’emplacement du continent austral

Explorer l’océan Pacifique

Régions du monde explorées ?

1er voyage : l’océan Pacifique, Tahiti, la Nouvelle-Zélande, l’Australie

2e voyage : le cercle polaire Antarctique, l’océan Pacifique, la Nouvelle-Zélande, Tahiti, l’île de Pâques, les Marquises, les Nouvelles-Hébrides, la Nouvelle-Calédonie, la Géorgie du Sud, les îles Sandwich du Sud

3e voyage : les îles Crozet et Marion, les îles Kerguelen, la Nouvelle-Zélande, Tahiti, l’île Christmas, les îles d’Hawaii, la côte Ouest de l’Amérique du Nord, le détroit de Béring, l’océan Pacifique

Découvertes notoires ?

L’insularité de la Nouvelle-Zélande

La côte Est de l’Australie

La Nouvelle-Calédonie

La Géorgie du Sud

Les îles Sandwich du Sud

L’île Christmas

Les îles d’Hawaii

Le 26 août 1768, un insignifiant bateau à charbon quitte les côtes de l’Angleterre en direction de l’immense océan Pacifique. À son bord se trouvent 94 hommes sous le commandement d’un navigateur encore inconnu, le lieutenant James Cook. Pour ce dernier, d’origine modeste, ce voyage dans les lointaines mers du sud est probablement l’unique occasion de faire ses preuves.

Officiellement, l’expédition a pour objectif d’observer un phénomène astronomique rare : l’éclipse suscitée par l’interposition de Vénus entre la Terre et le Soleil. Mais l’enjeu est en réalité bien plus important. James Cook est chargé secrètement de rechercher un continent austral mythique que l’on dit pourvu de richesses innombrables. Sa réussite permettrait à l’Angleterre de dominer le Pacifique et ce continent inconnu. S’il ne parvient pas à accomplir cette mission, James Cook redessine toutefois les cartes du grand océan et repousse les limites du monde connu.

Trois expéditions seront nécessaires à ses travaux. Malgré les tempêtes, le froid, les maladies et les indigènes cannibales, chacune d’entre elles permet d’accroître les connaissances dans de nombreux domaines scientifiques, tels que l’astronomie, la botanique, la zoologie et naturellement la géographie. Du nord au sud et d’est en ouest, le navigateur parcourt les nombreuses îles du grand océan. Au terme de ses voyages, James Cook stabilise définitivement les cartes de cette région du monde, devenant le père du Pacifique.

BIOGRAPHIE

UN AVENIR PROMETTEUR

Né le 27 octobre 1728 dans une chaumière en torchis dans le Yorkshire, James Cook est le fils d’un simple cultivateur. Aidant son père dans les travaux agricoles durant son enfance, il finit par devenir l’apprenti d’un épicier à l’âge de 17 ans. Mais cette carrière ne convient pas au jeune homme. L’année suivante, il s’engage comme mousse sur un cargo chargé du transport naval du charbon le long des côtes. C’est durant ces années de labeur que James Cook apprend l’art de la navigation. Promis à un bel avenir dans le métier, sa carrière prend un tournant décisif avec le début de la guerre de Sept Ans (1756-1763), opposant la France à l’Angleterre.

DES DONS INSOUPÇONNÉS

En juillet 1755, bien qu’il soit dispensé de servir dans l’armée, James Cook décide de s’engager dans la Royal Navy et est placé sous les ordres de sir Hugh Palliser (amiral anglais, 1723-1796). Ce dernier fait de James Cook son protégé et ne cessera de vanter ses mérites.