Bachelard (Fiche philosophe) - Philippe Staudt - ebook

Bachelard (Fiche philosophe) ebook

Philippe Staudt

0,0
17,79 zł

Opis

Devenez incollable sur Bachelard et sa pensée avec lePetitPhilosophe.fr !Cette fiche propose une analyse approfondie de la philosophie de Gaston Bachelard, avec sa biographie, le contexte philosophique dans lequel il s'inscrit, l'analyse détaillée de sa pensée et une synthèse de ce qu'il faut en retenir. La fiche est complétée par une liste de citations clés du philosophe.• Après la biographie, la mise en contexte aborde la contestation de la physique classique au début du XXe siècle et l’influence de la psychanalyse sur Bachelard. • Ensuite, l'analyse se penche sur les cinq points principaux qui fondent la pensée de Bachelard : les obstacles qui empêchent la connaissance, l’inconscient de la pensée scientifique, le problème de l’objectivité, la science comme construction de l’objectivité, les principes d'animus et d'anima. • Enfin, après un bref résumé de l'analyse dans lequel on se focalise sur l'essentiel, on trouve des citations assorties d'explications.À propos de la collection LePetitPhilosophe.fr :Destinée avant tout à un public de néophytes et aux lycéens qui préparent le bac de philo, LePetitPhilosophe.fr propose des analyses d'œuvres philosophiques classiques et contemporaines. Nos analyses, disponibles aux formats papier et numérique, ont été conçues pour guider les lecteurs à travers toute la philosophie. Nos auteurs combinent théories, citations, anecdotes et commentaires pour vous faire découvrir les plus grands penseurs d'hier et d'aujourd'hui.

Ebooka przeczytasz w aplikacjach Legimi lub dowolnej aplikacji obsługującej format:

EPUB

Liczba stron: 27




Bachelard

Philosophe des sciences, épistémologue et critique littéraire français

Né en 1884 à Bar-sur-AubeDécédé en 1962 à ParisQuelques-unes de ses œuvres :La Formation de l’esprit scientifique (1938)La Psychanalyse du feu (1938)La Poétique de la rêverie (1960)

Gaston Bachelard a créé une théorie de la connaissance tout à fait originale qui a eu une grande influence sur la philosophie française. S’inspirant des deux révolutions scientifiques du début du XXe siècle – la première dans les sciences physiques, avec la théorie de la relativité d’Einstein, la seconde en psychologie, avec la découverte de l’inconscient par Freud –, Bachelard défend une conception de la connaissance faisant droit à la fois à l’objectivité de la science et à l’idée freudienne d’une pensée fondamentalement irrationnelle. Sa thèse principale est que la raison et les sens sont à jamais irréconciliables. La connaissance se fait nécessairement contre les images produites par les sens.

Bachelard fut aussi un grand critique littéraire et un ardent défenseur de l’imagination. Celle-ci est un obstacle à la science, mais un formidable soutien à la vie. Elle éveille la conscience de l’homme par la création poétique et crée pour l’humanité, tout comme la science, mais d’une manière différente, un monde habitable.

Biographie

La vie de Bachelard se distingue par sa richesse et par son originalité. Professeur de philosophie à la Sorbonne à la fin de sa vie, il commence pourtant sa carrière professionnelle comme employé des Postes dans une petite ville des Vosges.

Des premières années à la guerre

Né en 1884 à Bar-sur-Aube, en Champagne, d’un père commerçant dans un débit de tabac et d’un grand-père cordonnier, Bachelard conservera toute sa vie, en plus d’un fort accent champenois, un attachement profond pour l’artisanat, la nature et la vie provinciale.

Après ses études secondaires, il entre en 1903 dans l’administration des Postes et Télégraphes, d’abord à Remiremont, puis, deux ans plus tard, à Paris. Malgré des semaines de travail de soixante heures, Bachelard s’inscrit à la faculté de mathématiques. Il obtient sa licence en 1912 et prend l’année suivante une disponibilité d’un an pour préparer le concours d’élève-ingénieur des Télégraphes. Il se marie en 1914 avec une institutrice, peu de temps avant d’être mobilisé par l’armée française.

Il passera les quatre années de guerre dans les unités combattantes et sera récompensé de son courage par deux fois (croix de guerre et citation à l’ordre de la division). Près de quarante ans plus tard, il sera nommé officier (1951), puis commandeur (1959) de la Légion d’honneur.

L’orientation philosophique

À la démobilisation, en 1918, il devient professeur de physique et de chimie dans le lycée de son enfance, à Bar-sur-Aube. Son épouse décède en 1920. Il élèvera désormais seul sa fille Suzanne qui deviendra plus tard, à son tour, une philosophe reconnue.

Le tournant de sa vie a lieu avec la découverte de la théorie de la relativité d’Albert Einstein (1879-1955). C’est ce qui le décide à s’orienter vers la philosophie. Il obtient sa licence en 1920, puis l’agrégation deux ans plus tard. En 1927, sa thèse de doctorat sur la « connaissance approchée » est récompensée par le prix de l’Institut.

Il débute ensuite une carrière de professeur d’université