Eldorado de Laurent Gaudé (Analyse approfondie) - Camille Fraipont - ebook

Eldorado de Laurent Gaudé (Analyse approfondie) ebook

Camille Fraipont

0,0
31,29 zł

Opis

Publié en 2006, Eldorado traite d'un sujet on ne peut plus actuel : l'immigration clandestine. Loin de faire valoir un engagement politique, Laurent Gaudé cherche simplement à nous montrer, à travers le périple de Soleiman, un jeune Soudanais de 25 ans, le parcours de ces hommes et de ces femmes qui entreprennent un voyage dangereux, parfois au péril de leur vie, pour rejoindre leur eldorado. Parallèlement, l'écrivain nous livre aussi l'histoire d'un autre personnage, Salvatore Piracci, commandant de la marine militaire italienne chargé de défendre « la forteresse Europe », qui, dégoûté par sa vie, décide de faire le trajets inverse des migrants. Après une brève introduction, Camille Fraipont retrace le parcours de Laurent Gaudé, de ses premiers écrits – des pièces de théâtre – à ses plus grands succès – dont Le Soleil des Scorta, prix Goncourt 2004. Elle se penche ensuite sur Eldorado, d'abord à travers un résumé complet du roman. Après un rappel du contexte dans lequel le roman a été écrit et de l'évolution du phénomène de l'immigration des années 2000 à aujourd'hui, elle analyse les principaux personnages du récit, puis ses thématiques majeures. Parmi elles, on trouve la recherche de l'eldorado, l'initiation de Soleiman et de Salvatore Piracci et, évidemment, le thème de l'immigration tel qu'il est présenté dans le livre. Enfin, elle propose, pour terminer, une étude de la structure, de la narration et du style de l'œuvre.    

Ebooka przeczytasz w aplikacjach Legimi lub dowolnej aplikacji obsługującej format:

EPUB

Liczba stron: 46

Oceny
0,0
0
0
0
0
0



LAURENT GAUDÉ

Né en 1972 à Paris.

Quelques-unes de ses œuvres :

La Mort du roi Tsongor

(2002)

Le Soleil des Scorta

(2004)

Danser les ombres

(2015)

Laurent Gaudé est principalement connu pour son œuvre romanesque. Cependant, c’est en s’intéressant au théâtre qu’il fait ses premiers pas d’écrivain, plus précisément avec un mémoire intitulé Le Conflit dans le théâtre contemporain (1998), rédigé dans le cadre de son cursus en lettres modernes. Il commence à écrire pour la scène au même moment et publie sa première pièce, Onysos le furieux, en 1997. De nombreuses autres œuvres théâtrales naissent ensuite de sa plume dans les années suivantes, dont Combat de possédés (1999), Cendres sur les mains (2001) ou encore Médée Kali (2003).

Parallèlement, Laurent Gaudé se lance dans l’écriture romanesque, avec des récits initiatiques aux décors symboliques. Son premier roman, Cris, paraît en 2001, mais l’écrivain n’accède à la notoriété que l’année suivante, avec La Mort du roi Tsongor, qui remporte un grand succès critique et obtient le prix Goncourt des lycéens. La consécration est totale en 2004, lorsqu’il remporte le prix Goncourt pour Le Soleil des Scorta. Ce roman, traduit dans 34 pays, est un véritable succès de librairie avec 80 000 exemplaires vendus entre la parution du livre et l’attribution du prix. Depuis, chacune de ses œuvres séduit à la fois le grand public et la critique.

Mais loin de se limiter au théâtre et au roman, Laurent Gaudé est aussi l’auteur de nouvelles, d’un beau livre avec le photographe Oan Kim (né en 1974), d’un album pour enfants et même de scénarios. Il prend un grand plaisir à explorer dans ses moindres recoins le vaste territoire de l’imaginaire et de l’écriture.

ELDORADO

Genre :

roman.

1

re

édition :

Eldorado

, Paris, Actes Sud, 2006, 237 p.

Édition de référence :

Eldorado

, Paris, J’ai lu, 2009, 220 p.

Personnages principaux :

Salvatore Piracci, un commandant qui surveille les côtes au large de Lampedusa.

Soleiman, un jeune Soudanais qui quitte son pays afin de rejoindre l’Europe.

Thématiques principales :

l’eldorado, la recherche identitaire, l’immigration et les frontières.

Eldorado, publié en 2006, retrace, dans un style puissant, voire épique, les aventures de deux hommes aux destins inversés : tandis que Salvatore Piracci, commandant de la marine militaire italienne, quitte l’Europe pour l’Afrique, Soleiman, un jeune Soudanais, abandonne quant à lui son pays à la recherche d’un avenir meilleur sur le sol européen. Laurent Gaudé aborde ainsi une thématique on ne peut plus actuelle : le phénomène de l’immigration clandestine des Nord-Africains vers l’Italie, au moment où les flux migratoires deviennent de plus en plus difficiles à gérer pour l’Union européenne. Néanmoins, l’écrivain ne cherche pas à faire valoir un engagement politique ; il se contente de raconter des faits en présentant plusieurs points de vue et expériences.

À la lecture d’Eldorado, les lecteurs ne peuvent s’empêcher de s’émouvoir face à la trajectoire difficile et dangereuse des clandestins, ainsi qu’aux conditions de vie qui sont les leurs. Toutefois, l’auteur parvient aussi à faire ressentir toute la beauté de l’espérance des migrants, qui ne souhaitent rien tant que rallier un jour l’eldorado. Il nous montre que les hommes sont beaux par les décisions qu’ils prennent et que, lorsqu’ils tiennent à leur rêve, ils sont capables de franchir des montagnes. Les frontières se révèlent alors totalement inefficaces face à la volonté humaine.

LA VIE DE LAURENT GAUDÉ

LES PREMIERS PAS AU THÉÂTRE

Né en 1972 à Paris, dans le 14e arrondissement, Laurent Gaudé vit toujours, actuellement, dans le quartier de son enfance. Il étudie les lettres modernes à l’université de Paris III, mais rate tous les concours existants dans ce domaine : celui de l’École normale supérieure et celui de l’agrégation. Néanmoins, ces échecs ne l’empêchent pas de passer sa maîtrise, puis de réaliser une année d’approfondissement qu’il clôture en 1998 avec un mémoire intitulé Le Conflit dans le théâtre contemporain.

Il se met à écrire pour la scène au même moment. Interviewé dans l’émission télévisée Hep Taxi ! en 2015, il évoque ses premiers textes, notamment une pièce de théâtre envoyée au comédien et metteur en scène Hubert Gignoux (1915-2008), que celui-ci a trouvée médiocre – une appréciation que Gaudé, avec le recul, trouve tout à fait justifiée. Toutefois, le comédien lui propose une sorte de compagnonnage, lui recommandant de lui envoyer tout ce qu’il écrit. En 1997, lorsque le jeune auteur lui fait parvenir Onysos le furieux, Hubert Gignoux lit la pièce sur les ondes de France Culture, permettant ainsi à l’écrivain d’être repéré par les éditions Actes Sud. Toujours dans la même interview, Gaudé évoque également un petit texte de deux pages – sa première publication – envoyé à une revue théâtrale dont, par un heureux hasard, la lectrice était aussi éditrice de théâtre chez Actes Sud. C’est ainsi qu’il a intégré la célèbre maison d’édition, dont il n’a pas bougé depuis maintenant 15 ans.

Ainsi, ses premiers textes sont des pièces de théâtre : après Onysos le furieux, publié en 1997 et mis en scène pour la première fois en 2000 au Théâtre National de Strasbourg par Yannis Kokkos (né en 1944), citons également Pluie de Cendres (1998), Combat de possédés, Cendres sur les mains, Le Tigre bleu de l’Euphrate (2002), Médée Kali, Sofia Douleur (2008), Sodome, ma douce (2010) ou encore Maudits les Innocents (2014).

LES GRANDS SUCCÈS ROMANESQUES