Claude Gueux - fichesdelecture.com - ebook

Claude Gueux ebook

fichesdelecture.com

0,0
18,26 zł

Opis

Cette fiche de lecture sur Claude Gueux de Victor Hugo propose une analyse complète de l'oeuvre : • un résumé de Claude Gueux• une analyse des personnages• une présentation des axes d'analyse de Claude Gueux de Victor HugoCette fiche de lecture sur Claude Gueux de Victor Hugo a été rédigée par un professeur de français.À propos de fichesdelecture.com :fichesdelecture.com propose plus 2500 analyses complètes de livres sur toute la littérature classique et contemporaine : des résumés, des analyses de livres, des questionnaires et des commentaires composés, etc. Nos analyses sont plébiscitées par les lycéens et les enseignants. Toutes nos analyses sont téléchargeables directement en ligne. FichesdeLecture est partenaire du Ministère de l'Education.

Ebooka przeczytasz w aplikacjach Legimi lub dowolnej aplikacji obsługującej format:

EPUB

Liczba stron: 14




Claude Gueux

Victor Hugo

I. INTRODUCTION

« Un roman est un miroir qui se promène sur une grande route » Stendhal, Le Rouge et le Noir

Ce texte est l’œuvre d’un homme de 32 ans. Mais c’est en 1832, dans La Gazette des Tribunaux que Victor Hugo lit l’histoire de Claude Gueux : les vols commis et sa condamnation à mort. Il s’inspire donc d’un fait divers réel pour sa nouvelle qu’il publie en 1834.

Il la présente d’ailleurs, cette nouvelle, non comme une fiction mais comme un récit réaliste : « Il y a sept ou huit ans, un homme nommé Claude Gueux, pauvre ouvrier, vivait à Paris. Je dis les choses comme elles sont, laissant le lecteur ramasser les moralités à mesure que les faits les sèment sur leur chemin ». Victor Hugo se présente bien ici comme un rapporteur de faits véritables qui se sont produits « Il y a sept ou huit ans ». Cette façon de procéder laisse à penser que ce récit est authentique et que l’auteur est en quelque sorte un journaliste qui ne ferait que donner à entendre la vérité.

Mais il est indiscutable que Victor Hugo a changé, a transformé l’histoire du véritable Claude Gueux. Il l’a rendue plus romanesque et plus exemplaire également. Parce qu’Hugo défend une thèse (nous y reviendrons), il hausse le personnage éponyme de l’histoire au rang de héros quasi mythique et en fait le martyr de la justice : « C’était une belle tête. On va voir ce que la société en a fait ».

Dans ce récit, l’auteur défend donc une thèse : la société est responsable des misères de l’homme. Victor Hugo est d’ailleurs, à travers ces différents romans (Le Dernier jour d’un condamné, Les Misérables