Petite SALOPE Tome 1 - Amber Jones - ebook
Opis

DJ dans une petite boîte de nuit dans une station balnéaire, Thomas adore son job : l’ambiance, la fiesta, les after… Par contre, il déteste les petites pétasses qui régulièrement viennent essayer de se glisser sur le podium, à ses côtés, pour faire les malines…Justement, cette semaine une certaine Justine, une gamine complètement délurée de 18 ans, prétexte s’intéresser à son job pour passer une partie de la soirée avec lui…bien en vue sur le podium devant ses copines… N’en pouvant plus, il lui glisse un soir, l’air menaçant : « Passe dans mon bungalow à 4h… je vais t’apprendre le métier de DJ avec des copains tu vas voir ». A sa grande surprise, elle lui répond à l’oreille, par-dessus les décibels de la musique : « et si je venais…vous seriez à la hauteur ? », en lui léchant très subtilement le lobe de l’oreille…Nouvelle Érotique, réservée à un public averti. Scènes hautement érotiques et perverses. Tabou et Sexuel. A lire seul(e)...ou à deux ;)

Ebooka przeczytasz w aplikacjach Legimi na:

Androidzie
iOS
czytnikach certyfikowanych
przez Legimi
Windows
10
Windows
Phone

Liczba stron: 35

Odsłuch ebooka (TTS) dostepny w abonamencie „ebooki+audiobooki bez limitu” w aplikacjach Legimi na:

Androidzie
iOS

Amber Jones

Petite

SALOPE

Tome 1

DJ dans une petite boîte de nuit dans une station balnéaire, Thomas adore son job : l’ambiance, la fiesta, les after… Par contre, il déteste les petites pétasses qui régulièrement viennent essayer de se glisser sur le podium, à ses côtés, pour faire les malines…

Justement, cette semaine une certaine Justine, une gamine complètement délurée de 18 ans, prétexte s’intéresser à son job pour passer une partie de la soirée avec lui…bien en vue sur le podium devant ses copines…

N’en pouvant plus, il lui glisse un soir, l’air menaçant : « Passe dans mon bungalow à 4h… je vais t’apprendre le métier de DJ, tu vas voir ».

A sa grande surprise, elle lui répond à l’oreille, par-dessus les décibels de la musique : « et si je venais…tu serais à la hauteur ? », en lui léchant très subtilement le lobe de l’oreille…

Je n'ai pas terminé mes études. Je n'aimais pas ça et j'ai commencé à travailler vers la seconde, à mes seize ans. Inutile de vous dire que je n’en avais pas touché un mot à mon entourage. Les gens ambitieux comme mes parents n’acceptent pas d’entendre ce genre de discours, je le savais déjà à l’époque. Mais je me souciais peu de conserver leur estime. Mon indépendance comptait davantage à mes yeux. La preuve : le jour où j’ai annoncé que je quittais définitivement le lycée pour me mettre à bosser, j’avais fait décolorer mes cheveux, comme pour appuyer mon propos. J'ai été chassé de chez moi pour ça, et je vis seul depuis lors. À partir de ce moment, j'ai enchaîné petit boulot sur petit boulot, et j'ai été un peu partout, là où ils acceptent un jeune, mineur et sans endroit où aller.

Finalement, c'est dans une station balnéaire que j'ai été accepté. Au début je m'occupais des jobs saisonniers, j'aidais là où il manquait des gens, je passais le balai, servais des clients etc., bref, rien de bien passionnant. Finalement, je suis allé travailler à la boîte de nuit qu'il y a dans cette station. J'aidais d'abord au bar à servir les clients, enfin, surtout les clientes, puis j'ai été pour ainsi dire l'apprenti du DJ de l'époque. J'ai appris toutes les bases avec lui. C'était très dur, il était vraiment exigeant, mais c'était réellement plaisant ! La musique, les horaires de nuit, la fête et l'ambiance, tout me plaisait, et me plaît encore ! Faire que les gens s'amusent, les voir s'amuser et s'amuser avec eux est très gratifiant comme travail.

C'est ici que je suis devenu un adulte. Et à ma majorité, le DJ me laissait faire des nuits seul parfois. On a commencé à alterner mes horaires, j'étais devenu un DJ accompli pour mon maître, comme j'aime à l'appeler, même s'il trouve cela gênant. Mais c'est à partir de là que les problèmes ont commencé à apparaître.

Depuis que je suis DJ professionnel, que je suis seul derrière les platines, j'ai commencé à voir un nouveau type de personne, un type auquel je ne faisais pas attention avant. Je suis jeune, je suis DJ, je suis sur le podium... désormais, j'ai commencé à attirer les pétasses, celles qui n'osaient probablement pas venir voir mon maître quand j'étais là.

Ces filles montent sur la scène, sans mon autorisation bien sûr, et commencent à me « draguer » mais elles cherchent juste à faire les malignes devant leurs copines restées sur la piste. Elles me touchent, me demandent d'essayer les platines, elles veulent choisir les musiques, le tout en faisant semblant de s'intéresser à moi, en me demandant des trucs dont elles se fichent de toute façon. Elles ne sont même pas fichues de se rappeler de la couleur de mes yeux. Ils sont verts, c’est pourtant pas compliqué ? Mais bien sûr, avec les lumières colorés de la scène, ça passe inaperçu… il faudrait s’intéresser vraiment à moi pour le remarquer.

Je déteste les gens comme ça.