Le Songe d'une nuit d'été - William Shakespeare - ebook
Kategoria: Poezja i dramat Język: francuski Rok wydania: 1595

Le Songe d'une nuit d'été darmowy ebook

William Shakespeare

(0)
0,00 zł
Do koszyka

Ebooka przeczytasz na:

e-czytniku EPUB
tablecie EPUB
smartfonie EPUB
komputerze EPUB
Czytaj w chmurze®
w aplikacjach Legimi.
Dlaczego warto?

Pobierz fragment dostosowany na:

Opis ebooka Le Songe d'une nuit d'été - William Shakespeare

L'action se déroule en Grece et réunit pour mieux les désunir deux couples de jeunes amants, Lysandre, Démétrius, Hélene et Hermia. Hermia veut épouser Lysandre, mais son pere, Égée, la destine a Démétrius, dont est amoureuse Hélena. Lysandre et Hermia s'enfuient dans la foret, poursuivis par Démétrius, lui-meme poursuivi par Hélena. Pendant ce temps, Obéron, roi des fées, a ordonné a Puck de verser une potion sur les paupieres de sa femme, Titania. Il entre dans la foret avec Puck. Pendant la nuit, la confusion regne.

Opinie o ebooku Le Songe d'une nuit d'été - William Shakespeare

Fragment ebooka Le Songe d'une nuit d'été - William Shakespeare

A Propos
Notice sur le Songe d’une nuit d’été
Personnages
A Propos Shakespeare:

William Shakespeare (baptised 26 April 1564 – died 23 April 1616) was an English poet and playwright, widely regarded as the greatest writer in the English language and the world's pre-eminent dramatist. He is often called England's national poet and the "Bard of Avon" (or simply "The Bard"). His surviving works consist of 38 plays, 154 sonnets, two long narrative poems, and several other poems. His plays have been translated into every major living language, and are performed more often than those of any other playwright. Shakespeare was born and raised in Stratford-upon-Avon. At the age of 18 he married Anne Hathaway, who bore him three children: Susanna, and twins Hamnet and Judith. Between 1585 and 1592 he began a successful career in London as an actor, writer, and part owner of the playing company the Lord Chamberlain's Men, later known as the King's Men. He appears to have retired to Stratford around 1613, where he died three years later. Few records of Shakespeare's private life survive, and there has been considerable speculation about such matters as his sexuality, religious beliefs, and whether the works attributed to him were written by others. Shakespeare produced most of his known work between 1590 and 1613. His early plays were mainly comedies and histories, genres he raised to the peak of sophistication and artistry by the end of the sixteenth century. Next he wrote mainly tragedies until about 1608, including Hamlet, King Lear, and Macbeth, considered some of the finest examples in the English language. In his last phase, he wrote tragicomedies, also known as romances, and collaborated with other playwrights. Many of his plays were published in editions of varying quality and accuracy during his lifetime, and in 1623 two of his former theatrical colleagues published the First Folio, a collected edition of his dramatic works that included all but two of the plays now recognised as Shakespeare's. Shakespeare was a respected poet and playwright in his own day, but his reputation did not rise to its present heights until the nineteenth century. The Romantics, in particular, acclaimed Shakespeare's genius, and the Victorians hero-worshipped Shakespeare with a reverence that George Bernard Shaw called "bardolatry". In the twentieth century, his work was repeatedly adopted and rediscovered by new movements in scholarship and performance. His plays remain highly popular today and are consistently performed and reinterpreted in diverse cultural and political contexts throughout the world. Source: Wikipedia

Disponible sur Feedbooks Shakespeare:
Note: This book is brought to you by Feedbooks
http://www.feedbooks.com
Strictly for personal use, do not use this file for commercial purposes.

Notice sur le Songe d’une nuit d’été

Le Songe d’une nuit d’été peut etre regardé comme le pendant de la Tempete. C’est encore ici une piece de féerie, ou l’imagination semble avoir été le seul guide de Shakspeare. Aussi, pour la juger, faut-il ne pas oublier son titre et se livrer au caprice du poëte, qui a du sentir lui-meme tout ce qu’aurait de choquant pour un esprit méthodique et froid le mélange bizarre de la mythologie ancienne et de la mythologie moderne, le transport rapide du spectateur d’un monde réel dans un monde fantastique, et de celui-ci dans l’autre. La Vie de Thésée, dans Plutarque, et deux contes de Chaucer, ont peut-etre fourni a Shakspeare quelques traits de son ouvrage, mais l’imitation y est tres-difficile a reconnaître.

On préfere généralement la Tempete au Songe d’une nuit d’été. Le seul Schlegel semble pencher pour cette derniere piece ; Hazzlitt n’est point de son avis, mais il ajoute que si la Tempete est une meilleure piece, le Songe est un poëme supérieur a la Tempete. On trouve, en effet, dans le Songe, une foule de détails et de descriptions remarquables par le charme des vers, la richesse et la fraîcheur des images : « La lecture de cette piece, dit Hazzlitt, ressemble a une promenade dans un bosquet, a la clarté de la lune. »

Mais est-il rien de plus poétique que le caractere de Miranda et la pureté de ses amours avec Ferdinand ? Ariel aussi l’emporte de beaucoup sur Puck, qui est l’Ariel du Songe d’une nuit d’été, mais qui en differe essentiellement par son caractere, quoique ces deux personnages aériens aient entre eux tant de ressemblance par leurs fonctions et les situations ou ils se trouvent. Ariel, dit encore le critique que nous avons cité tout a l’heure, Ariel est un ministre de vengeance qui est touché de pitié pour ceux qu’il punit ; Puck est un esprit étourdi, plein de légereté et de malice, qui rit de ceux qu’il égare : « Que ces mortels sont fous ! » Ariel fend l’air et exécute sa mission avec le zele d’un messager ailé ; Puck est porté par la brise comme le duvet brillant des plantes.

Prospéro et tous ses esprits sont des moralistes ; mais avec Obéron et ses fées nous sommes lancés dans le royaume des papillons.

Il est étonnant que Shakspeare soit considéré non-seulement par les étrangers, mais par plusieurs des critiques de sa nation, comme un écrivain sombre et terrible qui ne peignit que des gorgones, des hydres et d’effrayantes chimeres. Il surpasse tous les écrivains dramatiques par la finesse et la subtilité de son esprit ; tellement qu’un célebre personnage de nos jours disait qu’il le regardait plutôt comme un métaphysicien que comme un poëte.

Il paraît que, dans cette piece, Shakspeare avait pour but de faire la caricature d’une troupe de comédiens rivale de la sienne, et peut-etre de tous ces artistes amateurs chez qui le gout du théâtre est une passion souvent ridicule.

Le caractere de Bottom est un des plus comiques de Shakspeare ; Hazzlitt l’appelle le plus romanesque des artisans, et observe a son sujet ce qu’on a dit plusieurs fois, c’est que les caracteres de Shakspeare sont toujours fondés sur les principes d’une physiologie profonde. Bottom, qui exerce un état sédentaire, est représenté comme suffisant, sérieux et fantasque. Il est pret a tout entreprendre, comme si tout lui était aussi facile que le maniement de sa navette. Il jouera, si on veut, le tyran, l’amant, la dame, le lion, etc., etc.

Snug, le menuisier, est le philosophe de la piece ; il procede en toute chose avec mesure et prudence. Vous croyez le voir, son équerre et son compas a la main : « Avez-vous par écrit le rôle du lion ? si vous l’avez, donnez-le moi, je vous prie, car j’ai la mémoire paresseuse. – Vous pouvez l’improviser, dit Quince, car il ne s’agit que de rugir. »

Starveling, le tailleur, est pour la paix, et ne veut pas de lion ni de glaive hors du fourreau : « Je crois que nous ferons bien de laisser la tuerie quand tout sera fini. »

Starveling cependant ne propose pas ses objections lui-meme, mais il appuie celles des autres, comme s’il n’avait pas le courage d’exprimer ses craintes sans etre soutenu et excité a le faire. Ce serait aller trop loin que de supposer que toutes ces différences caractéristiques sont faites avec intention, mais heureusement elles existent dans les créations de Shakspeare comme dans la nature.

Les caracteres dramatiques et les caracteres grotesques sont placés par lui dans le meme tableau avec d’autant plus d’art que l’art ne s’aperçoit nullement. Oberon, Titania, Puck, et tous les etres impalpables de Shakspeare, sont aussi vrais dans leur nature fantastique que les personnages dont la vie réelle a fourni le modele au poëte.

Suivant Malone, le Songe d’une nuit d’été aurait été composé en 1592 : c’est une des pieces de la jeunesse de Shakspeare ; aussi a-t-elle toute la fraîcheur et le coloris d’un tableau de cet âge des reves poétiques.


Personnages

THÉSÉE, duc d’Athenes.

ÉGÉE, pere d’Hermia.

LYSANDRE, DÉMÉTRIUS, amoureux d’Hermia.

PHILOSTRATE, ordonnateur des fetes de Thésée.

QUINCE, charpentier.

BOTTOM, tisserand.

FLUTE, marchand de soufflets.

SNOUT, chaudronnier.

SNUG, charpentier.

STARVELING, tailleur.

HIPPOLYTE, reine des Amazones, fiancée a Thésée.

HERMIA, fille d’Égée, amoureuse de Lysandre.

HÉLENE, amoureuse de Démétrius.

OBERON, roi des fées.

TITANIA, reine des fées.[1]

PUCK, ou ROBIN BON DIABLE, lutin.

FLEUR-DE-POIS (Pea’s-Blossom), TOILE D’ARAIGNÉE (Cobweb), PAPILLON (Moth), GRAIN DE MOUTARDE (Mustard-Seed), fées.

PYRAME, THISBÉ, LA MURAILLE, LE CLAIR DE LUNE, LE LION, personnages de l’intermede.

Fées de la suite du roi et de la reine.

Suite de Thésée et d’Hippolyte.

 

La scene est dans Athenes et dans un bois voisin.